MOOLAADÉ / مولادي

MOOLAADÉ / مولادي

18775647.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx

Pays/country : Sénégal / Burkina Faso / Cameroun / Maroc / Tunisie

Durée/length : 120 mn

Production/Producer : Ousmane Sembène, Thierry Lenouvel

Réalisation/Director : Ousmane Sembène

Scénario/Screenplay : Ousmane Sembène

Image/Photo : Dominique Gentil

Montage/Editing : Abdellatif Raïss

Son/Sound : Denis Guilhem

Interprétation/Casting : Fatoumata Coulibaly, Maïmouna Hélène Diarra, Salimata Traoré

 

FR: Dans un village sénégalais, Collé Ardo, seconde femme d’un prospère paysan, prépare le mariage de sa fille Amsatou avec Konaté, le fils du « dugutigi » (chef du village), mariage qui aura lieu dès son retour de France où visiblement il s’est enrichi. Bientôt, quatre fillettes viennent demander la protection de Collé Ardo : six d’entre elles ont fui le rituel du salindé (purification par excision). En effet, il se dit dans le village que la future mariée, Amsatou, est une bilakoro car sa mère aurait refusé l’excision de sa fille unique il y a sept ans. Collé Ardo finit par leur accorder le moolaadé, un droit d’asile sacré qu’elle seule peut révoquer. Elle s’attire aussitôt les foudres des prêtresses-exciseuses et des mères des fillettes. Bientôt on apprend que les deux fillettes manquantes ont préféré se jeter dans le puits du village.

EN: In a Senegalese village, Collé Ardo, the second wife of a prosperous peasant, prepares the wedding of his daughter Amsatou with Konaté, the son of the « dugutigi » (village chief), a wedding that will take place on his return from France where visibly he got rich. Soon, four girls come to ask the protection of Collé Ardo : six of them fled the ritual of salindé (purification by excision). Indeed, he says in the village that the future bride, Amsatou, is a bilakoro because his mother refused to excise his only daughter seven years ago. Glued Ardo ends up granting them the moolaade, a sacred right of asylum that only she can revoke. It immediately attracts the wrath of the priestesses-excisers and the mothers of the girls. Soon we learn that the two missing girls preferred to throw themselves into the village well.

:
:
:
:
:
:
:
:
:
:
:
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

div#stuning-header .dfd-stuning-header-bg-container {background-size: initial;background-position: top center;background-attachment: initial;background-repeat: initial;}#stuning-header div.page-title-inner {min-height: 650px;}